" />
10 avril 2015

Il est revenu!!!

 

Il est revenu!!!

 

P1010232

  Nous avions relayé cette annonce depuis quelques mois,c'est chose faite. Après une belle cérémonie qui s'est déroulée dans la nécropole du Trottoir, au pied de la Crête des Eparges. C'est au coeur du village que nous nous sommes retrouvés pour finir cette journée émouvante et riche de rencontres.

 

 

 

P1010195P1010199

 

 

P1010205

 

 

 

 

 

P1010209

 

 

C'était le retour de l'auteur de "Ceux de 14", la statue de Maurice Genevoix a pris place au coeur du village. Réalisée par le sculpteur Virgil (artiste officiel des Armées), elle a été dévoilé en fin d'aprés-midi après les allocutions du maire des Eparges Mr Xavier Pierson , de la présidente de l'association "l'Esparges" Mme Patricia Pierson, ce fut au tour de Julien Larere-Genevoix (petit fils de l'écrivain) de prendre la parole évoquant la mémoire de son Grand-père et des combattants de la Grande Guerre, de sa Mère et son conjoint Bernard Maris victime de l'attentat de "Charlie Hebdo".

 

P1010213P1010217

 

 

 

P1010220

 

P1010229P1010238

 

 

 

 

  Mr Todeschini, secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants était  présent, des  élus et des personnalités avaient fait le déplacement. Des éléves du secteur et d'autres venus de Decize dans la Nièvre d'où était natif  Un détachement du  132ème Bataillon Cynophile de l’Armée de Terre et un autre en tenue bleu horizon. Le vin d'honneur à la ferme du Sonvaux a clôturé ce bon moment.

P1010244

P1010251

P1010254

Posté par FortdeLiouville à 07:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


17 mars 2015

AUX BEAUX JOURS...

Les beaux jours reviennent....

....et avec les beaux jours, notre travail au fort reprend de plus belle, bien qu'il ne cesse que par temps de neige puisqu'elle nous interdit l'accès sur le plateau. Et ce dimanche 15 mars, l'équipe quasiment au complet était présente, il faut dire qu'on voulait sécuriser un trou énorme dans les maçonneries de la galerie dont nous avons projeté l'ouverture et qui a déjà fait l'objet d'un autre post. Et au soir de cette journée la mission était accomplie, ossature et tôles posées. Cette ouverture provoquée très certainement par un 305mm, se trouve être à proximité de la "galerie de guerre", où l'épaisseur du remblais et de la maçonnerie cumulée atteint facilement 7 mètres, et les purges pratiquées ont augmenté encore la quantité de terre que nous nous devons de retirer à présent. La sécurisation du deuxième trou, plus petit celui là est proche aussi, et le dégagement va pouvoir commencer.

 

photo blog jour 15 03 2015-01

 

....et avec les beaux jours, ce sont les visiteurs qui sont de sortie, et ils sont venus nombreux, tentés surement par le beau soleil, mais qui n'avait rien de chaud, un beau soleil d'hiver bien Lorrain et bien froid. Alors merci à eux d'être venu, nous rencontrer et nous soutenir, car une association vit de soutien: moral, physique et financier aussi. Et nous avons besoin des trois comme toutes les structures dont le bénévolat est souvent la seule possibilité de fonctionnement.

  Nous mettons en évidence dans ce post, le bulletin d'adhésion et de soutien à l'Association pour la Sauvegarde du Fort de Liouville. N'hésitez pas à venir nous rencontrer pour voir, partager et échanger.

ADHESION BLOG

Posté par FortdeLiouville à 13:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 janvier 2015

Maurice Genevoix

2015 Les Éparges

  Tous les ans le lundi de Pâques, le Souvenir français commémore la bataille des Éparges dont le paroxysme eut lieu en avril 1915. Cet événement est célébré lors d’une cérémonie au Cimetière du Trottoir. Cette année marque le Centenaire de cette terrible lutte qui a marqué tous les combattants par sa violence.

   2015 verra le retour de Maurice Genevoix au village des Éparges par la pose d’un buste en bronze à l’effigie du célèbre auteur de « Ceux de 14 ». La sculpture prendra place au centre du village et son inauguration se déroulera à l’issue de la commémoration annuelle du Souvenir français qui se déroulera le lundi 6 avril 2015. ATTENTION HORAIRES MODIFIÉS

 

Horaires et lieux ici

 

buste genevoix

Posté par FortdeLiouville à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 décembre 2014

Voeux 2015

bonne année liouville

Posté par FortdeLiouville à 09:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 novembre 2014

conclusion

C'est sur quelques lignes des carnets du Cne Guénot que nous allons conclure le travail effectué à partir des JMO de l'artillerie et de l'infanterie du Fort.

Depuis quelques semaines le fort s’est vidé de la majeur partie de ses soldats, fantassins et artilleurs,  réfugiés dans les villages et bois des alentours. Le Gouverneur s’est installé à St Julien au pied du fort, les artilleurs dans les bois des Bluses et à Girauvoisin, le Cpt Guenot commande la 12° batterie, le Cpt Delu la 6° batterie territoriale. Ils sont maintenant placées sous le commandement du Colonel LEQUINE qui réorganise l’artillerie par la suite…


Jusque fin 1915 ces deux batteries seront au pied du fort soutenant l’infanterie. Le fort fut de temps à autre bombardé. Il servit d’observatoire de la vallée. C’est à ce moment que l’observateur Louis Pont arrive au fort.


Outre le rapport du JMO de l’artillerie de fin octobre jusqu’à la dissolution du 5° RAP, le Cpt Guenot écrit dans son cahier personnel quelques faits jusqu‘à cette dissolution.


6 nov Ordre du Général DUBAIL, les officiers doivent coucher aux batteries. Nous habitons donc dans notre caverne, simple trou sous terre qui est bien plus chaud que  notre cahute…

Collection capitaine GUENOT 049


5 déc Le Cpt DELU revient de convalescence, prend le commandement de la Batterie 42. Le s/L Vanderwynckt prend la direction du Service d’observation du fort et le commandement de la tourelle de 75.


22 Jan 1915 c’est dans la trouée de Marbotte à hauteur de l’étang que j’ai reçu des mains du Général ROUQUEROL la croix de chevalier de la Légion d’Honneur avec cinq officiers.


…pas de spectateurs tout le monde est à son poste, deux sections d’infanterie sont venues rendre les Honneurs, des hommes qui n’ont pas revêtu la tenue de parade mais couverts de boues des tranchées….Le souvenir d’une telle cérémonie ne peut s ‘effacer.


Décret du 30 déc 14 «Brillante conduite au feu. Blessé pendant le bombardement du fort. A peine guéri est rentré à son poste sans vouloir user d’un congé de convalescence qui lui avait été octroyé.

Posté par FortdeLiouville à 19:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


26 octobre 2014

Fin JMO

Fin Octobre 1914 au Fort de Liouville

 

En cette fin de mois d'octobre 1914, les Hommes ont quitté le fort, la vie de la troupe est ailleurs, dans les villages et la campagne environnants. La retranscription des JMO, même si elle reste intéressante à lire, n'a plus guère de rapport avec le fort et nous avons choisi d'arrêter ce rapport journalier. Ce qui ne veut pas dire qu'on en reste là, merci à ceux qui nous suivent tous les jours, d'ici quelques jours nous apporterons quelques infos complèmentaires sur les Hommes du fort, Ceux de 1914 !!!!

Posté par FortdeLiouville à 20:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 octobre 2014

24 octobre

  24 Octobre  Bombardement du village de Liouville de 3h à 4 heures

a 5h Départ  Aussitôt la compagnie reprend ses travaux de tranchées. Le brouillard étant épais elle peut travailler jusqu'à 9h30.

A 17h reprise des travaux jusqu'à 21h30.

 

Artillerie

24 octobre.  84e  Les 2 batteries améliorent les réglages de la veille.

Plusieurs obus allemands tombent sur la crête en avant de la batterie N°1. consommé : 32 obus à mitraille

 

Posté par FortdeLiouville à 19:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 octobre 2014

23 octobre

23 Octobre  Continuation des travaux de tranchées. Ces travaux s'effectuent dès la matin par le brouillard, et le soir à la tombée du jour. Impossible de travailler dans la journée, sitôt arrivés aux tranchées les travailleurs sont pris à parti par l'Artillerie ennemie.

De 16h30 à 17h30. Le village de Liouville, cantonnement de la 14e Cie est bombardé.

De 21h à 22h le bombardement recommence

 

Artillerie

 

23 octobre. 83e  Réglage de la batterie N°2 sur une tranchée de la tête à Vache

L'Artillerie allemande tire sur le fort de Liouville

Consommé : 23 obus à mitraille

Reçu du fort : 9(90) :168 obus à mitraille + 158 obus allongés

Posté par FortdeLiouville à 19:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 octobre 2014

22 octobre

22 Octobre. 4h15 Départ du détachement pour les travaux de tranchées.

Le Cne Ct la 14e Cie est chargé d'établir à partir d'aujourd'hui, un service de patrouilles par les temps de brouillard et la nuit avec mission d'empêcher les patrouilles ennemies de se glisser entre nous et le Bois-Bas.

La 14e Cie tiendra prête à être réquisitionnée une voiture pour qu'en cas de prise de position de la Cie en vue d'un combat, elle emporte aussitôt les bagages d'officiers jusqu'à la gare de St Julien où elle attendra de nouveaux ordres. Cette voiture remplacera le fourgon à bagages des officiers.

9h45  le détachement rentre.

Le temps étant très clair les travaux sont interrompus pendant le jour et reprendront le soir

 

Artillerie

 

22 octobre. 82e  même travail que ci-dessus. Une corvée journalière est envoyée au fort de Liouville pour effectuer des travaux de déblaiement.

Les 2 batteries de 90 sont organisées de la façon suivante :

Bie Est- 5 canons de 90 SP. Bie N°1. Ss Lieutenant Vandervynckt

Bie Ouest- 3 canons de 90 C. Bie N°2. Lt Mignot.

Réglage de la batterie N°1 sur une tranchée de la Tête à Vache. Consommé : 20 obus à mitraille

Le tir des 2 batteries est observé des tranchées françaises par 2 sous lieutenant du 1er régt d'Artillerie

Posté par FortdeLiouville à 19:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 octobre 2014

21 octobre

21 Octobre. Reçu de Général GN de Verdun, télégramme chiffré : Liste des mots jusqu'au 31.

10h30 La 14e Cie du Détachement du Fort de Liouville ayant été dotée provisoirement par les soins du Gouverneur, de 60 pelles et de 30 pioches en plus, les travaux de nuit cesseront et seront exécutés de jour aux heures suivantes : le matin de 5 a 10 heures et le soir de 12 a 17 heures. Simultanément à ces travaux, le capitaine Ct la Cie fera rassembler auprès de chaque tranchée le matériel nécessaire pour construire les abris Mr Bambillier prendra ses dispositions pour agir de même pour ses mitrailleuses.

Le Gouverneur invite les officiers, sous-officiers et soldats à pousser activement tous ces travaux qui sont d'une urgence extrême et qui une fois exécutés permettront à chacun, soit de combattre plus facilement et plus opiniâtrement, soit de se reposer un tiers dans les abris et le deux tiers au cantonnement.

Le Gouverneur connaissant l'énergie de Mr le Lieutenant Borallo et malgré les difficultés y adhérentes, le charge de vouloir bien étudier et faire exécuter, pour l'honneur et la dernière énergique défense du fort :

I Des mises de feu à toutes les poudres qui existent encore, préalablement s'il le faut réunies, et à la mine qui a été chargée avant le bombardement.

Le Gouverneur compte sur lui pour mener à bien ces deux opérations. Les hommes nécessaires qu'il demandera seront mis à sa disposition.

En cas d'attaque brusquée la 14e Cie ira occuper les tranchées au Nord de St Agnant et à gauche celles en liaison avec le 8e corps.

13h Le Détachement parti aux travaux de tranchées à midi, recevant des obus, est obligé de rentrer au cantonnement. Il repart à 14h.

16h Le Détachement, rentre au cantonnement pris à parti par l'artillerie ennemie rentre au cantonnement.

Reçu de Neuvemaison à 13h40

  Général Ct armée à Gouverneur Liouville

Prière faire connaître la répartition de vos troupes et la situation de votre poste de commandement sur le plateau du Fort.

Répondu à 15h50

  Gouverneur Liouville à Général Ct armée Neuvemaison.

Opérations priorité.

1e Par votre ordre Artillerie du Fort placée sous commandement du Lieutenant Garnier du Fort de Gironville, aux ordres du Lt Colonel Gascoin.

2e Compagnie d'Infanterie creuse tranchées,

a : face à SN Agnant vers le milieu des pentes au Nord du fort et se relie avec 8e corps à gauche.

b : face à Apremont, mêmes travaux sur les pentes NE du village fort et sur les croupes au NE du village de Liouville, se reliant avec le 31e corps à la corne NO du Bois-Bas. Placé une section mitrailleuse par ordre du 31e corps sous les ordres du 5e colonial qui occupe cette corne.

c : D'autres tranchées sont commencées le long et au NE du chemin à un trait qui va de Liouville au bois de l'Osier pour assurer la liaison avec le 163e d'Infanterie qui occupe ce dernier bois.

Les troupes qui ne travaillent pas viennent se reposer au village de Liouville.

Mon poste de Commandement est : en cas d'attaque venant de St Agnant, au bois de la Horgne sur le plateau NE du fort. En cas d'attaque venant d'Apremont, sur le chemin de ronde sur le plateau à l'E du fort. Ces postes sont d'ores et déjà reliés par le téléphone à mon poste téléphonique de Liouville. Ai un poste téléphonique à la gare de St Julien avec lequel je suis relié téléphoniquement. Aujourd'hui travailleurs aux tranchées ont été pris à parti par l'artillerie ennemie

Artillerie

22 octobre. 82e  Continuation des travaux d'organisation des 2 bies de 90.

 

Le cpt Guenot écrit :

Les Lt Bart et Papin qui étaient restés avec la batterie territoriale à Girovoisin sont évacués sur l’hôpital pour entérite le 1er le 17 et le second le 20.

 

Posté par FortdeLiouville à 21:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :