SERE DE RIVIERES


Un Homme, Du Génie !!!

 

photo général

 

Albigeois de naissance, c'est le 10 mai 1815 que voit le jour Raymond Adolphe Séré de Rivières. A vingt ans, en 1835, il intègre l'Ecole Polytechnique pour, deux ans plus tard faire son entrée à l'Ecole d'Application de l'Artillerie et du Génie de Metz. 

 

  Après 1840, alors jeune officier, il participera à la pacification de l'Algérie puis part pour la campagne d'Italie avec François Bazaine (1811/1888, Maréchal de France en 1864). En 1862, il est chargé de l'organisation défensive de la ville de Nice puis de la construction du camp retranché de Metz en 1864, enfin en 1870 de la défense de Lyon.

 

  Pendant la lutte contre la commune, il commande le génie du 2ème corps d'armée et dirige la reprise des forts d'Issy, Vanves et Montrouge.

 

  Devenu Général de Brigade, il est chargé d'instruire le procès du Maréchal Bazaine avant d'être nommé secrétaire du Comité de Défense créé en 1872 par Adolphe Thiers (1797/1877, président de la République en 1872) pour jeter les bases d'une nouvelle défense du territoire. Il publie alors plusieurs notes dans lesquelles il expose ses conceptions sur la réorganisation des frontières de la France.

 

  Ses théories sont adoptées par la Chambre des députés le 17 juillet 1874 et il devient Directeur du Service du Génie au Ministère de la Guerre, chargé du système fortifié qui porte son nom.

 

  En janvier 1880, il est relevé de ses fonctions par le nouveau Ministre de la Guerre, obligé de le sacrifier à la suite d'une polémique lancée au Parlement contre le Service du Génie.

 

  Après quinze ans d'une retraite silencieuse, le Général Séré de Rivières s'éteint à Paris en 1895, il repose au cimetière du Père-Lachaise. Sa sépulture porte l'épitaphe :

 

 

 LAPIDES CLAMABUNT *

 

 

*Les pierres témoigneront