" />
08 septembre 2014

10 Septembre

10  7bre

 

A 0h10 un violent orage s'est déchaîné sur le fort; j'en ai profité pour faire une ronde de nuit: remarqué seulement des coups de canon (artillerie lourde ou de siège) dans la direction de Génicourt Verdun. Cette canonnade peu nourrie continue. un cou à 8h30'

Un officier (Lieut d'infie) envoyé au fort en liaison par le général Ct la 145 brigade qui cantonne au pied des côtes.

Par ordre du généralissime la division de cavalerie appuyé par de l'infanterie (353e) qui livrait un combat dans la région de Richecourt se repli immédiatement sur St Mihiel pour se rendre à Maizey avec mission de concourir avec les autres troupes à rejeter les forces allemandes vers le N. et l'E. et en débarrasser la Meuse.

Ce soir il ne restera à Apremont qu'un escadron du 31e Dragons et une compagnie du 353e Infie.

20h30' Troyon (fort) subit son troisième assaut j'entends le canon tonner dans sa direction. Il a encore demandé du secours. Ce dernier doit être arrivé.

Le général gouverneur de Toul m'a fait appeler au téléphone et m'a demandé toutes sortes de renseignements surtout sur la résistance du fort de Troyon. Je lui ai communiqué, entre autres choses, que ce fort tenait toujours. que le Capitaine Heym du 166e avait reçu plusieurs blessures peu graves, que 5 hommes étaient tués, 20 blessés et que le moral était excellent. Un jeune St Cyrien s/lieut a été grièvement blessé, il a fallu l'amputer d'une jambe.

 

Collection capitaine GUENOT 066

 

Artillerie

10 septembre 40e jour     même emploi du temps que la veille

note guenot

extrait du carnet du Cne Guenot

Posté par FortdeLiouville à 22:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


9 Septembre

9  7bre

 

Ce matin la gendarmerie a amené au fort 2 prisonniers du 4e Bavarois; je les ai fait conduire à St Julien à la gendarmerie. à la gendarmerie de Commercy est venue les chercher.

 

Collection capitaine GUENOT 058

 

Grand combat au N.O. direction Pierrefite. Nombreux obus allemands tombent dans la région Heudicourt-Woinville.

L'ennemi occupe avec ses postes avancés, les bois du Jury.de la Sounard. St Baussant. Lahayville. Richecourt.

Par ma patrouille de Bouconville que j'ai retirée j'apprends que des patrouilles ennemies sont venues jusqu'à Beaumont et qu'une division de cavalerie et une Cie de cycliste allemandes sont dans la région de Woinville.

Un combat a été livré vers Savonnière par la division de cavalerie dont l'artillerie a démoli et pris de nombreuses pièces de canon.

Ce soir de nombreux signaux par fusées sont faits dans la Woëvre. 2e Don cavalerie cantonne Apremont-Liouville.

Posté par FortdeLiouville à 21:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 septembre 2014

8 septembre

8  7bre

 

Bataille continue acharnée (elle n'a presque pas cessée pendant la nuit) dans la direction du N.O. paraissant remonter vers le N. (Verdun). Sans doute que nos doutes que nos vaillantes troupes sont en train de bouter le sale Teuton hors de notre belle France.

Un 1er combat a eu lieu au delà de Mandres aux 4 Tours dont nous avons observé les éclats des obus. Il a très peu duré. Un deuxième combat dans la même région a eu lieu dans l'après midi. Mêmes remarques que le 1er il a été un peu plus long. Puis brusquement a paru s'éloigner et nous avons entendu les grosses pièces de Frouard.

La division de cavalerie de Toul a évolué dans la Woëvre nous avons aperçu quelques fractions. Vu défiler une colonne mixte française composée de 2 regts d'Infie d'un regt d'artillerie et d'un régiment de cavalerie se dirigeant de Rambucourt sur Xivry et Montsec.

A partir de 11h plus un seul coup de canon entendu dans la direction du Nord.

Deux aéroplanes français,(dont un a survolé le fort) sont passés dans la région vers 16h moins 10' se dirigeant vers le Nord.

 

Artillerie

8 septembre 38e jour            même emploi de temps que la veille.

La garde aux pièces est organisée de la façon suivante:

Tourelle de 155 1 M d logis. 1 brig. 6 canonniers

Tourelle de 75      1 Mal de logis. 1 brig. 6 canonniers

batterie        N°4- 1 Mal D L. 1 brig. 6 canonniers

                      N°5- 1 Mal D L. 1 brig. 8 canonniers

                      N°8- 1 Mal D L. 1 brig. 6 canonniers

                      N°13-1Mal D L. 1 brig. 6 canonniers

Con de 75C             1 Mal D L. 1 brig. 8 canonniers

Salle des transmissions 1 mal d logis       2 canonniers

total du personnel de garde:

                          8 maréchaux des logis

                          7 brigadiers

                          48 canonniers

Le service est pris de 5 heures à 19 heures.

Des ouvriers du service des tourelles du Parc de Verdun sont arrivés pour installer un ventilateur dans la tourelle de mitrailleuse.

Le canon de 75 tire 18 cartouches à obus à balles sur des avions allemands.

 

 

Posté par FortdeLiouville à 22:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 septembre 2014

7 septembre

7  7bre

 

Ce matin à 3h la canonnade a repris des plus violente dans la direction de l'Argonne. A peu prés à la même heure un autre combat se livrait dans la direction Pont à Mousson-Mamey-Dieulouard dont nous entendions fort bien l'action de l'artillerie. Vers 14h on n'entendait plus rien de côté de la Moselle et le bruit des canons du combat de l'Argonne était beaucoup plus sourd

J'ai donné des ordres aujourd'hui pour qu'en plus du poste de Bouconville, on établisse jour et nuit un poste de 5 cyclistes vers la croupe allongée au S.O. de Varnéville avec mission, d'observer de la route stratégique et la route Woinvill-Varnéville et nous mettre ainsi à l'abri d'une surprise par l'artillerie qui voudrait installer une batterie sur cette croupe et nous faire l'insulte de quelques coups de canon.St Agnant (batterie) a installé, par mon ordre, un petit poste d'écoute à 200m au S.O. de l'étang de Ronval(route St Agnant à Marbotte).

Un aéroplane allemand a survolé ce matin le fort, un peu trop haut encore, cependant mon 75 lui a envoyé quelques obus qui ont éclaté très prés de lui.

Des obus sont encore tombés ce soir sur la région de Domèvre.

Deux milles allemands sont signalés arrivés à Hannonville/s les Côtes et installent leur canons dans les retranchements faits par les troupes françaises de passage. A 21heures on entend encore le canon très éloigné dans la direction du N.O.

Aujourd'hui confirmation officielle de la mort de notre si regretté colonel Jacquot, mort glorieusement le 25 Août au combat d'Etain à 18h30.

Artillerie

 

7 septembre 37e jour        Travail toute la journée pour tout le monde. Le canon de 75 exécute un tir de 8 cartouches sur un avion allemand qui passe à proximité.

Posté par FortdeLiouville à 22:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

6 septembre

6   7bre

 

Canonnade très nourrie dans la direction de Ste Ménéhould ou plus prés de nous. Les nôtres semblent avoir eu le dessus car le canon s'est éloigné et en ce moment nous ne l'entendons que très lointain. A 11h un aéroplane allemand voulait venir survoler le fort. Le 75 lui a envoyé quelques obus qui ont suffi à lui faire reprendre la direction de Metz.

J'ai envoyé chercher de la farine, etc , à St mihiel et à Lérouville. La 9e escorte (pas sur du mot) est commandée par Mr le Lieut Bonbillet.

Dans l'après midi nous avons assisté du fort à un combat d'artillerie dont on voyait très bien les obus à mélinite éclater sur le plateau du bois de la Rappe sur Domèvre en Haye et Minorville.

J'ai fermé complètement les blindages et n'ai laissé que ceux pour le passage des voitures m'apportant les sacs de farine.

Un nouvel avion allemand vient de survoler le fort très haut.

 

JMO Artillerie

 

6 septembre 36e jour.         A la suite de renseignements reçut le 5 soir et qui font craindre des mouvements ennemis sur les Hauts de Meuse que nous avons abandonnés, la batterie n°4 de 120L est réarmée avec 2-120 de la batterie 5 et 1-120 de la batterie n°13.

Le canon de 75 tire 4 cartouches de 75 sur des avions allemand. Travail jusqu'à 10 heures puis repos.

Posté par FortdeLiouville à 21:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


04 septembre 2014

5 Septembre

5   7bre

 

Un aéroplane allemand venant du camp des Romains vient de survoler les forts à grande hauteur. Quelques salves ont été envoyées sans résultat. Camp des romains et Gironville ont tirés avec canons, sans résultat aussi. Ici, j'ai dirigé le feu, mais surtout pour donner satisfaction à mes sous -off. et mes hommes qui le croyait plus prés. Ce feu a cessé presqu'aussitôt. Il a été continué plus vifs et beaucoup plus longuement par le fort de Gironville.

Lorsque le vent a des périodes calmes on entend depuis 14heures 30 une vive canonnade dans la direction Ste Menehould- Clermont en Argonne.

Reçu télégramme de Verdun qui prévenait que division de R. du Haut-Meuse; au nord de mon fort, se dirigeant vers Bar Le Duc et vont cantonner ce soir à Lignières, Rupt devant St Mihiel.

L'ennemi cherchant à déborder notre gauche en passant Reims et en descendant par l'Ouest de l'Argonne, il est peut être à attendre pour nous une attaque venant de Metz ou de Pont à Mousson; attaque pour inquiéter notre flanc droit. J'ai fait installer provisoirement sur le parados une pièce de 75 pour tirer sur les aéroplanes et dirigeables.

 

Artillerie

5 septembre 35e jour même emploi du temps que le 25 Août.

Organisation d'une plate forme de circonstance sur le parados du fort, permettant de tirer avec le 75 de campagne (canon servant à l'instruction) sur les avions.

 

Posté par FortdeLiouville à 22:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

4 septembre

4  7bre

 

le gouverneur relate les événements de ce jour:

Du receveur de Thiaucourt à Apremont: Patrouille 14 hulans arrivée à Thiaucourt; elle fait prévenir les habitants de faire remettre les armes à la mairie et que si un attentant se produisait la ville serait livrée à un bombardement.

Ce main à Limey petit engagement entre une patrouille hulans et les forestiers qui se sont repliés à Rambucourt. A Lironville engagement plus sérieux entre troupe de la  73e Don R.et de l'infanterie allemande.

Allemands fourmillent à Vandières. A Villers sous Preny engagement avec une patrouille de Dragons, un bléssé de notre côté.

Les All. occupent Villey sur haie (pas sur nom) ils se font charger par une patrouille de Dragons qui les refoule sur Villers sous Preny et Vandières. Ce soir 20h20 quatre coups de canon 2 salves direction Verdun.

Pour l'Artillerie il est noté: Même emploi du temps que le 25 Août.

Posté par FortdeLiouville à 09:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 septembre 2014

3 septembre

3  7bre 1914

 

Le canon depuis ce matin de bonne heure dans la direction de Réthel. Les coups deviennent de plus en plus rares.

Le 353e a quitté Ansauville le 2  7bre à 16h se dirigeant vers la frontière.

Notre patrouille a été attaqué à la ferme Montplaisir, aucun résultat de part et d'autre.

Artillerie

3 septembre 33e jour même emploi du temps que le 25 Août, dans la soirée manoeuvre d'artillerie de nuit.

 

le cpt Guenot écrit :

Dans la matinée, un garde forestier dit qu’une cinquantaine d'allemands occupe Vandières et qu’ils ont tiré sur Prény parce que deux des leurs avaient été tués.

 Je suis indisposé.  Les officiers du fort sont photographiés.

 Une dépêche officielle nous apprend que les allemands continuent leur marche sur Paris et que le Gouvernement s’est transporté à Bordeaux.

 Un capitaine de Génie venu de Toul nous dit que le fort de Marainvillers (le fort Manonvillers est dèjà tombé à cette date, voir ici) tient toujours et qu’en Lorraine les Allemands n’enterrent pas leurs morts et ne veulent pas qu’on les enterre.

Une patrouille du fort est attaquée à la ferme de Montplaisir.

 Rien de particulier au fort.

Posté par FortdeLiouville à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 septembre 2014

2 septembre

2 Septembre 1914

Nuit calme patrouille signale 73e occupe Pont à Mousson; troupes à nous à St Benoit en Woëvre. Une dépêche du gouverneur de Verdun nous a signalé forces allemandes de la valeur d'une brigade aurait Q.G. à Champs. Ce matin Troyon nous a signalé par le camps des Romains,  d'abord un avion allemand, ensuite un dirigeable(?) Rien aperçu .

9h à l'instant la sentinelle me signale un avion. Il est très loin et file dans la direction de Metz.

Le lieut Colonel. Ct les 4e et 12e régiments de Dragons de reserv. a donné à ma patrouille les renseignements suivant écrits de sa main.

73e division R.retraite par suite de départ inopiné de la 145e Brig. (envoyé à Toul, mission spéciale) à la 146e Bri. qui occupera ce soir à partir de 18 heures le front. Pont à Mousson (1 Reg.à 2 Bon). Mamey (2e Régt) Noviant aux Prés (3e régt) La cavalerie (2 escadrons de res.) à Bernécourt.

L'artillerie partie à Minorville-Manonville, partie à Jezainville.

Quartier Général de la Don : Domèvre;de la brig: Manonville.

L'ennemi signalé sur toutes la ligne Pagny- Preny, Rembercourt, Xammes, Dampvitoux, etc. Une autre patrouille cycliste me donne les renseignements suivants: Rencontré détachement 4e Dragons qui a été attaqué ce matin par des mitrailleuses à Jaulny. Personne n'a été atteint. 14 hulans ont été vus à Viéville en Haye. Rencontré à Essey patrouille de Dragons qui avait reçu environ 80 coups de feu à Charey. Un cantonnier a aperçu entre Charey et Dampvitoux de la cavalerie  et de l'infanterie allemande, cette dernière appartenait au 24e ou 26 Régt de Metz.

La ferme de Montplaisir occupée par un détachement de hulans depuis 13 heures aujourd'hui.

Dans le cahier de l'artillerie.

Même emploi du temps que le 25 Août; exécution d'un exercice d'ensemble pour l'artillerie.

Etat des travaux d'artillerie exécutés dans les ouvrages de Liouville et St Agnant jusqu'à ce jour.

Répartition et protection de l'artillerie,L'artillerie de 120 L est répartie en 3 batteries(n°5 de 6 Pièces-n°8 de 3 pièces-n°13  de 4 pièces) agissant sur la Woëvre et les Hauts de Meuse.

Toutes les pièces sont protégées contre la mitraille par des abris de pièce en bois et claies; ces abris sont complétés par des abris des servant organisés contre l'épaulement.

Le terrassement de la batterie 13 est continué après son armement pour augmenter la protection.

                                                    Sacs à terre sont remplis et répartis entre les 2 ouvrages.

Trois observatoires sont organisés: 2 au moyen des fenêtres de casemates Haxo, 1 dans la cheminée d'une de ces casemates; ces observatoires ont des vues sur la Woëvre

Le réseau téléphonique du commandant de l'artillerie est installé. Des exercices journaliers sont organisés pour le dressage de téléphonistes.

Des magasins à munitions sont organisés à la batterie n°14.

Etat des munitions d'artillerie confectionnées à la date du 2 septembre.

155 long . obus à mitraille _______  760

155 long . obus allongés                         810

                  boites à mitraille                   40   

                  gargousses charge 0             1861

120 long . obus à mitraille                     5278

                   obus ordinaires à mélinite 2500

                   boites à mitraille                  182

                   gargousses charge 0            9100

90              obus à mitraille                    8670

                   obus allongés                        1020

                  boites à mitraille                   510   

 

                  gargousses                              9614

75 de tourelle. cartouches à obus à balles        3320

                           cartouches à obus explosifs      480

                           cartouches à boites à mitraille 200

Canon de 12 cul. obus ordinaires                       375

                               gargousses                               750

Canon revolver. cartouches à balles                  9000

Canon de 12 cul. boites à mitraille                     375

Grenades à main                                                    1880

Ces munitions étaient confectionnées le 19 Août soir. sauf les grenades à main qui ont été confectionnées du 24 au 29 Août.

Répartition des munitions d'artillerie dans les ouvrages de Liouville et St Agnant

 

tableau1 2 09

 

tableau2 2 09

 

 

         

Posté par FortdeLiouville à 22:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 août 2014

1er Septembre

1er Septembre 1914

 

Vers 1h reçu du Gouverneur de Verdun le télégramme suivant: "Organisez immédiatement patrouilles de fantassins volontaires dont mission dera de battre l'estrade en Woëvre à une quinzaine de kilomètres pour chasser reconnaissances cavaliers ennemis, établir liaison entre les forts de proche en proche. Ces patrouilles seront d'environ six hommes sans sac bien pourvus de cartouches, bons marcheurs, bons tireurs et pourront rester jusqu'à 24 heures dehors. Direction à suivre indiquées sommairement par autorités qui les envoient- Elles seront averties que d'autres patrouilles semblables circulent dans région et auront à le prêter main forte quand ce sera possible. Renseignement recueillis seront adresser chaque soir à gouverneur Verdun. Bicyclette pourront être requisitionnées pour ces patrouilles."

Envoyé une patrouille de un sous-officier et 5 hommes en bicyclette dans la direction Bouconville-Rambucourt-Beaumont où elle séjournera 24 h. Mission : fouiller les villages et si l'un d'eux venait a être occupé par des patrouilles ennemies les pourchasser.

Fait réquisitionner 9 bicyclettes à St Agnant Apremont.

Un poste téléphonique reliant Gironville à Beaumont est installé dans cette dernière localité.

Un escadron de R.dragons (4e Rgt) est à Flirey.Canonnade toute la journée dans la direction Rhetel.

 

il est noté pour l'artillerie: même emploi du temps que le 25 Aout.

le cpt Guenot écrit:

Rien de particulier, travail pour l’artillerie.

Le beau temps continue.

L’Infanterie envoie une patrouille à Bouconville pour chasser les Hulans.

 

Posté par FortdeLiouville à 20:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :