" />
12 septembre 2014

14 septembre

14  7bre

Tout est calme. La 2e Divi.Cav. est au repos dans ses cantonnements en arrière de ses av. postes.

La cavalerie allemande signalée à St Baussant s'est retirée plus au nord.

 

Artillerie

14 septembre. 44e jour.        les batteries et tourelles indiquées ci-dessus sont occupées de 5 heures à 10 heures, a partir de 10 heures le service de garde habituel est repris.

Travail et manoeuvre.

Le cpt Guenot note

Après déjeuner je vais au camp des Romains à cheval y voir mon  Lt de Massacré au camp des Romains  qui est cloué sur son lit par une attaque de rhumatisme.

Le Cpt Cordebar ( commandant la 32°bat du 5° RAP) m’invite à aller avec lui à Troyon en auto.

Un examen rapide du fort montre que le tir allemand était très bien réglé en portée et en direction.

Au fort travail, les batteries ne sont complètement occupées que jusqu’à 10h.

Posté par FortdeLiouville à 22:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


13 Septembre

13  7bre

 

Depuis trois jours nous subissons une tempête, vent et pluie se manifeste sans discontinuer. Tout parait calme autour de nous. Hier soir la cavalerie tenait Montsec (avec une batterie d'artillerie) Xivray. Rambucourt, Bouconville, Liouville. Tous ces points d'appui avaient été mis en état de défense.

Le gros de la division de cavalerie est rassemblé ce matin en formation de Y sur et près la route Apremont. Bouconville. A 8h45' je reçois une dépêche du général Ct la 2e Don C. m'annonçant qu'une grosse masse de cavalerie allemande se tient vers St Baussant.

J'ai donné à 9h l'ordre suivant au Ct de l'artillerie du fort.

La Don C. signale une grosse masse de cavalerie allemande vers St Baussant. Prenez vos dispositions pour arrêter par vos canons cette masse dès qu'elle manifesterait l'intention de se porter contre notre D.C.

Le canon gronde depuis ce matin dans la directionN.N.O., à 21h on l'entend encore.

 

Artillerie

 

13 septembre. 43e jour.           Reçu à 9h45 le renseignement suivant: "un gros de cavalerie allemande est signalé vers St Baussant. La 2e division de cavalerie occupe la ligne Montsec.Xivray. Rambucourt. Faites occuper les batteries pour soutenir la division en cas de repli."

Les batteries4.5.8.13 et les 2 tourelles de 75 et 155 sont immédiatement occupées et restent occupées jusqu'à 19heures.

Repos pour le reste de la garnison

 

Sur son cahier le cpt Guenot note :

Tempête violente toute la nuit.

Aujourd’hui le Cne Boulonneix et le Lt Mignot sont allés à Troyon…

Le fort  de Troyon a reçu le premier projectile mardi 8 sept vers 8 h alors que personne ne croyait les allemands aussi près….

Pendant les bombardements le poste télégraphique a fonctionné sans arrêt ce qui permettait de régler facilement le tir de Génicourt  et des Paroches…

Posté par FortdeLiouville à 21:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 septembre

12  7bre

 

Depuis 6h ce matin un duel d'artillerie se livre dans la Woëvre sans grand résultat.

La 2e D.C. occupe la Woëvre ainsi qu'une Cie du 353e.

L'autommobile en liaison avec cette Don. me rapporte que le général compte sur moi dans le cas ou il replierait sous le fort. J'ai donné l'ordre suivant.

Fort de Liouville 10h.

1) un combat se livrant dans la Woëvre entre la division de cavalerie et des troupes allemandes dont la force est inconnue, un officier d'artie sera commandé pour rester en observation.dans cette direction jusqu'à nouvel ordre.

A tout moment, toutes les pièces devront pouvoir être servies immédiatement pour accueillir la division de cavalerie si elle venait à se replier.

Une canonnade assez vive est entendue dans la direction de Lamorville, La Croix sur Meuse, Troyon.

Reçu par Toul nouvelle de notre victoire incontestée annoncée par ordre du généralissime et que voici: "La bataille qui se livre depuis 5 jours s'achéve en une victoire incontestée. La retraite des 1e 2e et 3e armées allemandes s'accentue devant notre gauche et notre centre. A son tour la 4e Armée all.commence à se replier au nord de Vitry et de Sermaize. Partout l'ennemi laisse sur place de nombreux blessés et des quantités de munitions; partout ont fait des prisonniers. En gagnant du terrain, nos troupes constatent les traces de l'intensité de la lutte et de l'importance des moyens mis en oeuvre par les allemands pour essayer de résister à notre élan. La reprise vigoureuse de l'offensive a déterminé le succès. Tous, officiers, sous-officiers et soldats vous avez répondu à mon appel, tous vous avez bien mérité de la patrie

                                                                                       signé: le généralissimejoffre

 

Il parait que la retraite des allemands s'effectue devant Lunéville. (officiel)

Collection capitaine GUENOT 022

 

 

Artillerie

 

12 Septembre 42e jour   même emploi du temps et mêmes dispositions que le 8 septembre.

Reçu à 10 heures le renseignement suivant:

"la 2e division de cavalerie se porte d'Apremont sur Xivray a la rencontre de forces allemandes signalées. Prenez vos dispositions pour que l'artillerie du fort puisse entrer immédiatement en action pour soutenir si nécessaire la division de cavalerie"

Le personnel des batteries 4-5-8-13 et des tourelles de 75 et 155 est complété; ainsi que celui des transmissions.

Le service de garde ordinaire est repris à 17 heures.

Le cpt Guenot note dans son cahier le différent entre le gouverneur Laugery et le commandant Bouglé commandant l’artillerie.  (un reflet de l’ambiance du moment), il emploie le terme de "prise de bec" pour parler de ce désaccord.

Posté par FortdeLiouville à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Reportage France 3

Reportage France3

 

Reportage sur le fort et l'association après le journal régional de ce soir 12/09/14 dans l'émission

"c'est en Lorraine".

france3

Posté par FortdeLiouville à 08:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 septembre 2014

11 Septembre

Voyons ce que notent le Commandant Laugery et le Capitaine Guénot pour cette journée, les fautes qui peuvent apparaître sont celles qui sont faites dans les documents d'origines, il n'est pas exclu que d'autres peuvent venir s'ajouter et nous nous en excusons.

11 7bre

 

Nuit calme sauf quelques coups de canon dans la direction de Troyon (fort).

Liaison avec Toul qui m'a donné d'excellentes nouvelles sur la marche des opérations. J'entends le canon dans l'Argonne mais il parait plus lointain.

J'apprends par le Camp des Romains que les batteries allemandes de Lamorville et autres emplacements bombardent Bannoncourt (rive gauche de la Meuse; probablement pour détruire la voie ferrée) et et lancent des obus sur Troyon (fort) (dans l'intention de lancer une nouvelle attaque sur le fort).

Un combat dont on entend la canonnade est engagé vers La Croix sur Meuse entre la 145e brigade R. et 2e D.C. contre les troupes allemandes occupant cette région.

Dépêche du Gal de Cavalerie (2e Don): La division se porte sur Bouconville où elle sera vers 12h30'. Un gros se portera en découverte sur St Baussant avec détachements sur Montsec, Seicheprey-Montsec et Buxières sont tenus par des escadrons de Dragons.

Le poste du bois de la Horgne communique:

1° passage de la division de cavalerie.

2° tous les habitants venus du côté de Vigneulles, Heudicourt, Buxières ...etc pour s'approvisionner soit à Commercy soit à Apremont sont tous arrêtés dans ce dernier village (dans le but, sans doute, d'éviter toute indiscrétion)

3° D'autre part des réfugiés arrivés dans le village de St Agnant dans le courant de la matinée racontent que le village de Montsec était noir de Prussiens dès hier soir.

Communiqué par téléphone renseignement sur cavalerie à place de Toul.

La canonnade fait rage en Argonne (16 heures)

Pour l'artillerie même emploi du temps que le 7 septembre

 

le cpt GUENOT note ce jour:

Le fort de Troyon tient toujours mais on ne peut plus communiquer avec lui.

 Il a détruit ses appareils de peur que les Allemands se soient branchés sur leurs fils

Les allemands avaient ces jours derniers coupé un fil mais Troyon pouvait communiquer avec Verdun.

…les artilleurs de Liouville voudrait bien tirer quelques coups de canon ...

même emploi du temps, dans la soirée : vent et pluie.

Posté par FortdeLiouville à 07:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


09 septembre 2014

Site ami

Site ami

 

Un nouveau site vient de voir le jour sur le net, amené par Olivier Le Tinnier, un passionné de Fortification et d'Histoire, un ami de notre association. Vous pourrez voir son travail à l'adresse suivante: http://www.memoire-et-fortifications.fr ou en cliquant sur le lien "mémoire et fortification" dans la rubrique "sites amis".

nouveau-bandeau4

Pour les adeptes de Facebook il faut voir sa page "Passion Fortification", vous pourrez y retrouver des photos du fort de Liouville faites par Olivier.

 

Posté par FortdeLiouville à 20:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 septembre 2014

10 Septembre

10  7bre

 

A 0h10 un violent orage s'est déchaîné sur le fort; j'en ai profité pour faire une ronde de nuit: remarqué seulement des coups de canon (artillerie lourde ou de siège) dans la direction de Génicourt Verdun. Cette canonnade peu nourrie continue. un cou à 8h30'

Un officier (Lieut d'infie) envoyé au fort en liaison par le général Ct la 145 brigade qui cantonne au pied des côtes.

Par ordre du généralissime la division de cavalerie appuyé par de l'infanterie (353e) qui livrait un combat dans la région de Richecourt se repli immédiatement sur St Mihiel pour se rendre à Maizey avec mission de concourir avec les autres troupes à rejeter les forces allemandes vers le N. et l'E. et en débarrasser la Meuse.

Ce soir il ne restera à Apremont qu'un escadron du 31e Dragons et une compagnie du 353e Infie.

20h30' Troyon (fort) subit son troisième assaut j'entends le canon tonner dans sa direction. Il a encore demandé du secours. Ce dernier doit être arrivé.

Le général gouverneur de Toul m'a fait appeler au téléphone et m'a demandé toutes sortes de renseignements surtout sur la résistance du fort de Troyon. Je lui ai communiqué, entre autres choses, que ce fort tenait toujours. que le Capitaine Heym du 166e avait reçu plusieurs blessures peu graves, que 5 hommes étaient tués, 20 blessés et que le moral était excellent. Un jeune St Cyrien s/lieut a été grièvement blessé, il a fallu l'amputer d'une jambe.

 

Collection capitaine GUENOT 066

 

Artillerie

10 septembre 40e jour     même emploi du temps que la veille

note guenot

extrait du carnet du Cne Guenot

Posté par FortdeLiouville à 22:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

9 Septembre

9  7bre

 

Ce matin la gendarmerie a amené au fort 2 prisonniers du 4e Bavarois; je les ai fait conduire à St Julien à la gendarmerie. à la gendarmerie de Commercy est venue les chercher.

 

Collection capitaine GUENOT 058

 

Grand combat au N.O. direction Pierrefite. Nombreux obus allemands tombent dans la région Heudicourt-Woinville.

L'ennemi occupe avec ses postes avancés, les bois du Jury.de la Sounard. St Baussant. Lahayville. Richecourt.

Par ma patrouille de Bouconville que j'ai retirée j'apprends que des patrouilles ennemies sont venues jusqu'à Beaumont et qu'une division de cavalerie et une Cie de cycliste allemandes sont dans la région de Woinville.

Un combat a été livré vers Savonnière par la division de cavalerie dont l'artillerie a démoli et pris de nombreuses pièces de canon.

Ce soir de nombreux signaux par fusées sont faits dans la Woëvre. 2e Don cavalerie cantonne Apremont-Liouville.

Posté par FortdeLiouville à 21:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 septembre 2014

8 septembre

8  7bre

 

Bataille continue acharnée (elle n'a presque pas cessée pendant la nuit) dans la direction du N.O. paraissant remonter vers le N. (Verdun). Sans doute que nos doutes que nos vaillantes troupes sont en train de bouter le sale Teuton hors de notre belle France.

Un 1er combat a eu lieu au delà de Mandres aux 4 Tours dont nous avons observé les éclats des obus. Il a très peu duré. Un deuxième combat dans la même région a eu lieu dans l'après midi. Mêmes remarques que le 1er il a été un peu plus long. Puis brusquement a paru s'éloigner et nous avons entendu les grosses pièces de Frouard.

La division de cavalerie de Toul a évolué dans la Woëvre nous avons aperçu quelques fractions. Vu défiler une colonne mixte française composée de 2 regts d'Infie d'un regt d'artillerie et d'un régiment de cavalerie se dirigeant de Rambucourt sur Xivry et Montsec.

A partir de 11h plus un seul coup de canon entendu dans la direction du Nord.

Deux aéroplanes français,(dont un a survolé le fort) sont passés dans la région vers 16h moins 10' se dirigeant vers le Nord.

 

Artillerie

8 septembre 38e jour            même emploi de temps que la veille.

La garde aux pièces est organisée de la façon suivante:

Tourelle de 155 1 M d logis. 1 brig. 6 canonniers

Tourelle de 75      1 Mal de logis. 1 brig. 6 canonniers

batterie        N°4- 1 Mal D L. 1 brig. 6 canonniers

                      N°5- 1 Mal D L. 1 brig. 8 canonniers

                      N°8- 1 Mal D L. 1 brig. 6 canonniers

                      N°13-1Mal D L. 1 brig. 6 canonniers

Con de 75C             1 Mal D L. 1 brig. 8 canonniers

Salle des transmissions 1 mal d logis       2 canonniers

total du personnel de garde:

                          8 maréchaux des logis

                          7 brigadiers

                          48 canonniers

Le service est pris de 5 heures à 19 heures.

Des ouvriers du service des tourelles du Parc de Verdun sont arrivés pour installer un ventilateur dans la tourelle de mitrailleuse.

Le canon de 75 tire 18 cartouches à obus à balles sur des avions allemands.

 

 

Posté par FortdeLiouville à 22:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 septembre 2014

7 septembre

7  7bre

 

Ce matin à 3h la canonnade a repris des plus violente dans la direction de l'Argonne. A peu prés à la même heure un autre combat se livrait dans la direction Pont à Mousson-Mamey-Dieulouard dont nous entendions fort bien l'action de l'artillerie. Vers 14h on n'entendait plus rien de côté de la Moselle et le bruit des canons du combat de l'Argonne était beaucoup plus sourd

J'ai donné des ordres aujourd'hui pour qu'en plus du poste de Bouconville, on établisse jour et nuit un poste de 5 cyclistes vers la croupe allongée au S.O. de Varnéville avec mission, d'observer de la route stratégique et la route Woinvill-Varnéville et nous mettre ainsi à l'abri d'une surprise par l'artillerie qui voudrait installer une batterie sur cette croupe et nous faire l'insulte de quelques coups de canon.St Agnant (batterie) a installé, par mon ordre, un petit poste d'écoute à 200m au S.O. de l'étang de Ronval(route St Agnant à Marbotte).

Un aéroplane allemand a survolé ce matin le fort, un peu trop haut encore, cependant mon 75 lui a envoyé quelques obus qui ont éclaté très prés de lui.

Des obus sont encore tombés ce soir sur la région de Domèvre.

Deux milles allemands sont signalés arrivés à Hannonville/s les Côtes et installent leur canons dans les retranchements faits par les troupes françaises de passage. A 21heures on entend encore le canon très éloigné dans la direction du N.O.

Aujourd'hui confirmation officielle de la mort de notre si regretté colonel Jacquot, mort glorieusement le 25 Août au combat d'Etain à 18h30.

Artillerie

 

7 septembre 37e jour        Travail toute la journée pour tout le monde. Le canon de 75 exécute un tir de 8 cartouches sur un avion allemand qui passe à proximité.

Posté par FortdeLiouville à 22:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :